Situation dans l'Aude

Ouverture progressive des écoles et des établissements scolaires dans l'Aude.

Situation dans l'Aude

Ouverture progressive des écoles et des établissements scolaires dans l'Aude.

 

Actualités académiques

Partager cet article

3e Concours académique sur les droits fondamentaux
Actualités 2017-2018

Tristan Gervais de Lafond, premier président de la Cour d'Appel de Montpellier, Pierre Valleix, procureur général près la Cour d'Appel de Montpellier, Vincent Stanek, Directeur Académique des Services de l'Education Nationale, Bernard Beral, bâtonnier de l'ordre des avocats de Montpellier et Amparo Domingo, présidente de l'Institut des Droits de l'Homme de Montpellier du Barreau de Montpellier ont participé au jury de la finale et ont remis les prix du troisième concours académique sur les droits fondamentaux, le jeudi 7 juin 2018 à 15h.

Le Concours académique sur les droits fondamentaux est organisé à la fois par la cour d'appel de Montpellier, l'académie de Montpellier et l'Institut des Droits de l'Homme de Montpellier qui est à l'initiative du concours.

Les élèves ont travaillé depuis plusieurs mois sur l'article XI de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, constituant partie du préambule de la constitution française de 1958 :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

 

Les élèves de dix collèges de l'Hérault (Jules Ferry de Cazouls les Béziers, Lo Trentanel de Gignac, Salagou de Clermont l'Hérault, Henri IV de Béziers, Rimbaud de Montpellier, Etang de l'Or de Mauguio, Simone Veil de Montpellier, Savary de Gignac, Fontcarrade de Montpellier et Joffre de Montpellier) ont participé cette année au concours qui consiste en un tournoi de joutes verbales durant lesquelles les élèves, travaillant en équipes, doivent s'exprimer sur un droit fondamental et ses limites juridiques.

Chaque joute est ainsi organisée : un propos introductif de cinq minutes par équipe qui permet à chacune de présenter son point de vue et un débat contradictoire de dix à quinze minutes entre les deux équipes.

Les premières joutes se sont tenues dans la salle du Conseil au rectorat de l'académie de Montpellier. À l'issu de cette première journée, les demi-finales et les finales ont eu lieu à la cour d'Appel de Montpellier.

Retour sur l'évènement en tweet :


espace




espace





espace





e

space





espace

Ce concours a pour objectifs de sensibiliser les élèves aux droits fondamentaux, d'encourager leur engagement et leur prise de responsabilité, tout en développant leur capacité à élaborer un discours construit et argumenté. Il s'inscrit ainsi pleinement dans le parcours citoyen des élèves, et contribue à la dynamique académique en faveur de l'acquisition d'une culture civique, de l'expérience de la responsabilité individuelle et collective, et de l'appropriation des valeurs de la République.

 

Il découle du partenariat renforcé entre l'autorité judiciaire et les services du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, qui s'est concrétisé dans l'académie de Montpellier par la signature d'une convention de partenariat en décembre 2016 applicable aux juridictions du ressort de la Cour d'Appel de Montpellier situés dans les départements de l'Aude, de l'Aveyron, de l'Hérault et des Pyrénées Orientales.

Emission de radio

Interview de Monsieur Vincent Staneck, Directeur académique pour le département de l'Hérault, et des élèves du collège Fontcarrade de Montpellier, finaliste du concours des joutes des collèges - Radio Aviva

Photos

space

Concours des droits fondamentaux


Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie