Politique académique

Partager cet article
En savoir plus
Organisation et pilotage

La  commission 1 est chargée de travailler sur le cadre des relations secondaire/supérieur et sur les outils de pilotage (conventions, indicateurs, ..) de cette relation.

Lien vers la page

Offre de formation et accompagnement de l'orientation des élèves

La commission 2 travaille sur les stratégies de préparation des élèves à l’orientation vers l’enseignement supérieur ou de réorientation des parcours des étudiants.

 Lien vers la page

Accompagnement pédagogique des parcours et cultures enseignantes

La commission 3 travaille à la cohérence de l’action pédagogique dans le second degré vers l’enseignement supérieur. Elle s’appuie et dépasse les actions de liaison lycée / post bac.

Lien vers la page

GT2i Continuité 2nd degré / Enseignement Supérieur

Le groupe de travail d’impulsion et d’innovation « Continuité 2nd degré / enseignement supérieur » se donne comme objectif de cerner les moyens d’améliorer la continuité des parcours des élèves des lycées vers les établissements d’enseignement supérieur afin d’assurer les meilleurs résultats pour chacun d’eux. Ce GT2i prépare ainsi les travaux de la commission post bac qui se réunit deux à trois fois par an dans l’académie de Montpellier.

Pour cela, il travaille à

  • Repérer et optimiser les dispositions mises en œuvre dans le second degré et dans l’enseignement supérieur pour améliorer les résultats de chaque élève
  • Améliorer la préparation des élèves à l’orientation et définir les meilleures façons de garantir des choix de parcours éclairés
  • Construire une culture partagée autour de valeurs pédagogiques reconnues entre les enseignants du 2nd degré et ceux qui exercent après le bac

Compte tenu de ces objectifs, le GT2i mobilise des acteurs du second degré et de l'enseignement supérieur.


Il est organisé en trois commissions, chacune en charge d'un axe de travail :

  • Organisation et pilotage
  • Offre de formation et accompagnement de l’orientation des élèves :
  •  Accompagnement pédagogique des parcours et cultures enseignantes

Fin janvier 2017, le comité de pilotage du GTII « Enseignement supérieur » s’est réuni dans le double but d’échanger les informations nécessaires sur les travaux en cours dans les trois commissions et de proposer des orientations nouvelles pour les travaux du GTII.

Deux préconisations préalables sont évoquées :

  • La possibilité de réunir ne serait-ce qu’une fois par an l’ensemble des membres des trois commissions pour partager les travaux en cours
  • L’information des responsables d’établissements d’enseignement supérieur sur les thèmes traités et les mises en œuvre à travers de courts relevés de conclusions. (Présidents, VPCFEVU...)

La Commission 1 : Organisation et pilotage                  (lien vers la page)                        Animation : JP. Respaut et O. Brunel

La commission 1 est chargée de travailler sur le cadre des relations 2nd degré / enseignement supérieur et sur les outils de pilotage de cette relation.Ses thèmes de travail sont donc les suivants : l’établissement des conventions entre EPLE et EPCSCP, la convention Rectorat / ARIUT et son suivi, les avis au nom de la CAFPB sur les modifications à la carte des formations du supérieur accessibles directement après le baccalauréat, la politique de site dans le cadre de la liaison enseignement secondaire / enseignement supérieur.

Deux remarques principales :

  • L’établissement de conventions entre lycées à CPGE et EPCSCP a mobilisé les énergies et la situation apparaît aujourd’hui comme clarifiée. Ce qui a été un peu moins développé dans les conventions touche à la liaison BTS / Universités. On note également, qu’en dehors du sujet « CPGE », les conventions entre lycées et EPCSCP sont peu développées même si certaines existent très positivement (entre UFR d’économie et des lycées comme J. Monnet, voire dans le cadre des cordées de la réussite entre l’UM et le lycée de Bédarieux, ou encore entre l’IUT de Montpellier Sète et des lycées, par exemple).L’inventaire de ces liaisons n’est toutefois pas aisé à établir, celles-ci pouvant s’inscrire aussi dans des relations personnelles entre enseignants du secondaire et du supérieur.Une impulsion nouvelle, prioritairement sans doute sur la liaison BTS/Universités, apparaît nécessaire.
  • Une nouvelle thématique pourrait concerner cette commission : la mise en œuvre d’une convention type relative aux stages des étudiants de licence dans les établissements du premier et du second degré. Dans ce domaine, les demandes de supports foisonnent et un besoin de clarification au niveau académique se fait sentir. C’est un sujet qui concerne aussi bien cette commission 1 que la commission 3. Il nécessitera donc d’être traité en commun et avec l’ESPE.

La Commission 2 : Offre de formation et Accompagnement à l'orientation                 (lien vers la page)                         Animation F. Mirabel et O. Brunel

La commission 2 s’intéresse aux stratégies de préparation des élèves à l’orientation vers l’enseignement supérieur ou de réorientation des parcours des étudiants.

Les sujets traités sont les suivants:

  • Actions d’immersion des élèves dans les établissements d’enseignement supérieur,
  • Plate-forme d’information pour la réorientation,
  • Journée de formation des professeurs de Terminale et de Première,
  • Suivi du Plan Admission Post bac,
  • Calendrier des forums, salons et portes ouvertes.

Trois sujets d’échange lors de cette réunion des pilotes :

    • La commission 2 porte un nouveau thème : la commission d’orientation post secondaire (COPS). C’est la généralisation d’une expérimentation menée en 2016-2017 dans cinq académies. Elle consiste à construire une action ciblée sur les territoires et les établissements sur le thème de l’orientation des bacheliers professionnels et des bacheliers technologiques. Cette action prend appui sur l’analyse de la précédente campagne APB avec les EPLE, puis sur celle des demandes non classées, fin mars, de ces candidats. La sensibilisation des EPLE en février – mars, puis la mise en place d’actions dédiées en fonction de la situation relative des établissements font partie des attributions de la commission d’orientation post secondaire.

    • MOOC et orientation : le projet d’un MOOC « généraliste » pour préparer les élèves à l’entrée dans l’enseignement supérieur avait déjà été évoqué dans le cadre du GTII. Ce type de projet coûte environ 50.000 euros pour sa production et ne peut donc être qu’un projet d’envergure partagé au niveau académique, voire plus largement encore. On constate que 5 MOOC sont déjà disponibles sur la plate-forme FUN, mais ils sont thématiques. (l’UPVD a produit celui sur les STAPS, parmi les cinq). C’est une question à examiner dans un premier temps au niveau des universités.

    • Portail CALES et vidéos : il apparaît plus facile dans un premier temps d’enrichir le portail CALES de capsules vidéos (formats courts) qui permettent de compléter par l’image les informations du portail. Un exemple : le parcours en drone de Polytech qui permet de mieux décrire la composante. Ce type de capsules est moins cher à produire qu’un MOOC mais l’approche nécessite un cahier des charges que nous pourrions établir en 2017 pour mise en production en 2018. La réflexion sur ce projet sera prochainement prolongée au sein des universités.

la Commission 3 : Accompagnement pédagogique des parcours et cultures enseignants        (lien vers la page)                    Animation : M Rosenzweig

La commission 3 travaille à la cohérence de l’action pédagogique dans le 2nd degré vers l’enseignement supérieur. Elle s’appuie et dépasse les actions de liaison lycée / enseignement supérieur. Son travail s’organise selon 2 axes, liaison 2nd degré technologique et professionnel / BTS d’une part et 2nd degré général et technologique / Université – IUT, d’autre part. Il s’agit d’assurer la continuité de la pédagogie par compétences et des parcours éducatifs et de mettre en commun les modalités d’enseignement, en particulier « la pédagogie inversée ».

Deux chantiers principaux sont évoqués :

      • La journée du 23 novembre – le séminaire lycées / Universités pour la partie montpelliéraine - a été un succès. Les synthèses des ateliers disciplinaires et l’état des lieux de la liaison lycées – universités dans les disciplines sont disponibles sur le site académique, avec les documents utilisés et les vidéos des interventions. La réalisation, comme prévu initialement, de cette journée sur Nîmes et Perpignan est à présent à l’ordre du jour et les contacts avec les présidents sont établis. Il est à noter que des initiatives de coopération pédagogique très concrètes se développent « à bas bruit » entre les lycées et les universités. Un exemple : le parcours "Humanités et Culture" qui réunit l’UPVM et le lycée Pompidou ; un inventaire évolutif de ces actions par disciplines est en cours.

      • L’intérêt de tester le MOOC proposé par l‘ESSEC dans une optique « Egalité des chances » est souligné. La perspective est de lever les autocensures des élèves, d’aborder tous les aspects de la future vie étudiante notamment. Dans la mesure où il s’agit d’un MOOC à destination des élèves, ce thème intéresse à la fois la commission 2 et la commission 3. M. Rosenzweig va examiner dans quelles conditions on peut y avoir accès.
Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie