Cas de harcèlement au lycée Jean Lurçat – Perpignan

Suite à de nouvelles allégations concernant un professeur du lycée Lurçat de Perpignan, Madame la rectrice de l’académie de Montpellier tient à rappeler que ce cas est connu et suivi par les services de l’académie, avec la plus grande attention depuis 2016.

Par ailleurs, conformément aux directives données par le ministre, le bien-être de l’ensemble des personnels et des élèves est une préoccupation majeure et permanente des services.  Aucun propos homophobe à l’encontre d’un élève, d’un professeur ne peut être toléré et non suivi d’effet. La lutte contre toutes formes de discrimination est une priorité absolue à laquelle œuvre les services à tous les échelons de l’institution scolaire.

Concernant la situation de l’enseignant du lycée Lurçat, l’académie de Montpellier ne peut accepter les accusations d’inaction prononcées à son encontre.

En  2016, le service des ressources humaines a eu connaissance de cette situation de harcèlement. Depuis il accompagne et soutient le professeur. En  2017, la section d'enseignement professionnel du lycée a été reçue en audience au cours de laquelle il a été fait état d’une relation conflictuelle entre les enseignants et de souffrance au travail. L’enseignant a engagé une procédure judiciaire pour laquelle les services académiques lui ont fait bénéficier de la protection juridique du fonctionnaire afin de l’accompagner et de le soutenir dans sa démarche, notamment en prenant en charge ses frais d’avocat. Une enquête administrative a été diligentée en 2017. A l’issue, des mesures ont été prises pour éloigner les deux enseignants concernés au sein de l’établissement.

Conformément au souhait du professeur victime de harcèlement, ce dernier a été affecté en section de technicien supérieur. Cette décision lui a permis de rester dans cet établissement, ce qui était son souhait, et de travailler au sein d'une nouvelle équipe pédagogique.

D’autres propositions et mesures d’accompagnement complémentaires ont été avancées afin que le professeur puisse évoluer dans le cadre de son parcours professionnel, au sein et hors de l’établissement.

Les services académiques demeurent  à son écoute et le recevront à nouveau s’il en exprime le besoin. Le suivi de ce dossier est donc toujours d’actualité pour les services, en parallèle de la procédure judiciaire en cours.

Par ailleurs, le lycée Jean Lurçat reste très mobilisé pour lutter contre toutes les formes de discrimination. De nombreuses actions de prévention ont été menées et seront poursuivies qu’il s’agisse de la sensibilisation à la lutte contre l'homophobie et les stéréotypes ainsi que la journée de la diversité organisée par le Conseil de la vie lycéenne (CVL) en partenariat avec les associations. 

Consulter le communiqué de presse