Éducation Artistique et Culturelle

Partager cet article

La nuit des musées

Synthèse de quelques actions culturelles qui ont eu lieu lors de la nuit des musées.

La Nuit européenne des musées – samedi 16 mai 2020

La classe, l'œuvre ! 2020

La nuit des musées est l'occasion, pour les scolaires, de présenter les projets pédagogiques réalisés durant l'année, dans le cadre de « La classe, l'œuvre ! » qui permet aux élèves de s'approprier des œuvres étudiées et d'organiser des actions de médiations dans les musées de France.

Pour y participer : inscriptions des musées et des établissements scolaires avant le 23 mars 2020.

La classe, l'œuvre ! est tout d'abord un dispositif dédié aux musées de France.
Son élargissement à d'autres structures muséales est possible avec l'accord des conseillers musées.

En dehors du champ muséal, les projets portés par les services publics d'archives et parles structures labellisées comme les Maisons des Illustres, les FRAC et les Centres d'art, devront être signifiés aux conseillers concernés, en lien avec les conseillers musées. Leur restitution pourra avoir lieu lors des journées nationales dédiées.

Communication

La Nuit européenne des musées fera l'objet d'une importante campagne de communication.
L'ensemble du programme sera accessible sur le site http://www.nuitdesmusees.fr

Productions antérieures.

HERAUT

Lycée de la Mer Paul Bousquet Sète / « Jamais trop Thau » / Lauréat au Festival du Film Lumexplore

Une classe de 1ère Bac pro Culture Marine a participé à La classe, l'oeuvre! avec le musée de l'Etang de Thau à Bouzigues et a réalisé un film, avec l'association "Les amis du musée de l'étang de Thau" intitulé "Objectif, lutter contre la pollution plastique". Le Lycée de la mer de Sète "Paul Bousquet", accompagné par l'association des amis du musée de l'Etang de Thau, a poursuivi le projet de film déjà initié par Christophe Lalia, professeur de français avec ses élèves de 1ere3 Bac Pro, classe de culture marine. L'objectif du film est de lutter contre la pollution plastique. 13 élèves sont mobilisés depuis un an et filment les moments forts du projet. ils suivent notamment l'expédition 7eme continent de Patrick Deixonne, navigateur, explorateur. Le projet intégrera des images d'archive, issues de "Vivre avec l'Etang" pour appuyer le propos, lui donner une valeur historique et le resituer dans le temps. 

Vivre avec l'Etang, images et témoignages.
Le site montre, à travers ces images, combien le territoire de Thau est riche et combien sa culture est variée et remarquable. Le site est organisé autour de grandes thématiques : Un site exceptionnel - Les hommes et l'étang dans l'histoire - Pêche et conchyliculture : les métiers de l'étang - Une économie diversifiée - Un milieu à protéger : la protection de l'étang, milieu vivant, les actions pour le protéger - L'étang et ses ports - L'étang, lieu de vie Les images proviennent de 2 sources distinctes : les fonds de l'Ina (national et régional), les films amateurs et l'Institut Jean Vigo. Le partenariat avec l'Institut Jean Vigo permet parallèlement d'intégrer au site des films amateurs. C'est un autre regard sur le territoire, plus intime, plus simple, et parfois surprenant. Grâce à la convention passée entre les Amis du Musée et l'institut Jean Vigo, les films amateurs collectés par l'association sur le territoire sont numérisés, décrits et intégrés au site Vivre avec l'étang.

Vous pouvez retrouver ce projet inscrit sur la plateforme CANOPE La classe, l'oeuvre!

https://www.reseau-canope.fr/la-classe-loeuvre/les-projets/projet/jamais-trop-thau.html

De plus, ce film a été lauréat au Festival du Film LUMEXPLORE à la Ciotat en septembre 2020.

Samedi 19 septembre à l'Eden Théâtre de la Ciotat, au Festival Lumexplore, Festival du film d'exploration scientifique et environnementale, les élèves de 1ère Cultures Marines du Lycée de la mer de Sète, recevaient le 1er prix ex-aequo de la catégorie Junior avec leur film « Jamais trop « Thau » ». Ils y travaillaient depuis 2 ans, avec leurs professeurs et avaient choisi le thème de la pollution plastique dans et autour de l'étang de Thau. La Société des Explorateurs Français, les Lumières de l'Eden et l'Ifremer sont associés à la compétition et la remise des prix s'est déroulée à l'Eden Théâtre, le plus ancien cinéma du monde, celui des Frères Lumière, à La Ciotat.

4 élèves ont participé à Lumexplore, Maé, Emilie, Laura et Luc. Ils sont partis avec leurs professeurs, Christophe Lalia et Véronique Le Balle en minibus à 7h du matin de Sète. « La projection du film a eu lieu à 10h40 et les élèves ont répondu aux nombreuses questions posées tout d'abord par l'animateur puis par les festivaliers, très intéressés par cette expérience. Des contacts intéressants ont été pris, avec la possibilité pour les jeunes de faire un stage et nous, en tant que professeurs, avons été tout autant sollicités par d'autres enseignants qui ont apprécié ce projet. Les résultats ont été proclamés à 20h30 avec remise des prix puis nous sommes rentrés le soir même, fatigués mais « aux anges » », raconte Christophe. Le réalisateur Arnault Labaronne était aussi présent qui les a accompagnés cette année et les filmait afin de réaliser un making-off de l'aventure. Bérénice Goni, présidente de l'association des Amis du musée de l'étang de Thau, qui a soutenue et financé le projet avait également fait le voyage.

Présenté sous forme de petite fiction, le film est l'histoire de jeunes conchyliculteurs en formation. Ambroise fait tomber, par inadvertance, sa carte visa dans une bouche d'égout du lycée et les jeunes tentent de la retrouver dans l'étang.  Ils constatent alors la pollution plastique de l'étang de Thau et mènent l'enquête afin de connaître les conséquences à long-terme sur cet écosystème fragile.  Arnault Labaronne, réalisateur et producteur (sa société Idéal Film Production est basée à Montpellier), les a accompagnés à la fin du tournage et sur le montage du projet, en apportant des compétences artistiques et techniques. « Je les ai accompagnés mais aussi aidés à prendre conscience de l'enjeu de la thématique. Parce que faire un film, c'est forcément approfondir le sujet, s'investir sur une thématique. Et avec tous les obstacles de ces derniers mois, les jeunes, finalement, sont maintenant « matures » sur le sujet et prêts à le porter » explique Arnault. C'est Gwenaëlle Jouan qui a réalisé le montage avec les élèves et Milena Cerda de 7ème continent, qui a accompagné l'équipe sur le contenu scientifique.  Car ils ont suivi parallèlement l'expédition 7e continent de Patrick Deixonne, navigateur, explorateur, qui œuvre pour un océan préservé en combinant des savoir-faire scientifiques, pédagogiques, médiatiques.

Le film « Jamais trop « Thau » est plein d'optimisme et d'engagement pour demain. D'ailleurs, dès sa sortie, il sera un vecteur de communication auprès de toutes les générations et notamment bien sûr, auprès des jeunes car les élèves se sont donnés pour objectif de le présenter aux élèves d'autres établissements scolaires afin de les sensibiliser à la fragilité de l'étang.

Le film sera présenté au musée de l'Etang de Thau, en présence des élèves, des enseignants, du réalisateur et des amis du musée le 14 novembre, à l'occasion de la Nuit des musées.

Il est visible sur youtube : https://youtu.be/T-JnAP0gWKk


AUDE

Musée des Corbières Sigean « L'amphore: objet jetable et revisité »

Les élèves de CE2 (26 élèves) de l’école primaire de Sigean ont présenté leur projet et leurs productions au public et ils ont été les médiateurs au musée des Corbières de Sigean.

Amphoralis musée des potiers gallo-romains Sallèles d'Aude "La vaisselle dans tous ses états"-Ecole maternelle Raymond Courrière Sallèles d'Aude - Grande Section et Petite Section -26 élèves

Les élèves de l’école maternelle de Sallèles d’Aude ont présenté une frise sur le cycle de l'eau relié au village des potiers, des dessins des pichets et des cruches sous forme de patchwork avec différentes matières qui symbolisent les différents tessons retrouvés en fouille, ainsi que le cartel de chaque objet, les bols qu’ils auront fabriqués, les mises en scène photographiques et les contes.

 

Musée archéologique Narbonne Collège Victor Hugo Narbonne – classe de 5ème – 28 élèves-Le plafond peint du Palais Vieux Palais

Les élèves du collège ont été les médiateurs et ont présenté leur projet.

Musée d'Art et d'Histoire Narbonne « Les p'tits bateaux »-Collège Cité Narbonne-classe de 3ème-28 élèves

Les élèves du collège ont été les médiateurs et ont présenté leur projet.

GARD

Musée municipal Georges Borias Uzès "Nocturne africain"-Lycée GT Charles Gide Uzès - 1ère et Terminale L- 44 élèves

Du « Voyage au Congo » d’André Gide, en 1925, à celui des lycéens en 2017...

Les élèves de lycée ont été les médiateurs et ont présenté leur projet dans le musée : en arts plastiques, ils ont réalisé des créations en volume, à partir des objets liés au voyage d'André Gide au Congo ; en français, ils ont réalisé des livres d'art avec des textes réalisés dans le cadre du Printemps des Poètes, en lien avec les poètes d'Afrique et des Caraïbes.

    

Musée Auguste Jacquet Beaucaire- "La Foire de la Madeleine 2.0"- Collège Eugène Vigne Beaucaire- UPE2A- 14 élèves

Les élèves d’UPE2A ont présenté leur projet de visite virtuelle avec un jeu numérique. Cette présentation a été un véritable succès ! De nombreuses familles avaient fait le déplacement pour assister à cet événement. D'autre part, les personnes présentes ont pu tester le jeu en compagnie des élèves.

Musée Cévenol Le Vigan Ecole primaire Bez-et-Esparon -Classes de CM1 et CM2 – 48 élèves

Les élèves de CM1 et CM2 ont présenté une exposition d’objets qu’ils ont tissés et/ou tricotés. Un petit film expliquera ces différentes techniques. Puis, ils ont joué trois saynètes, en trois langues (occitan, français, anglais), afin de traduire le point de vue des ouvriers, du patron et d’acheteurs anglais de bas en soie. Cette présentation théâtrale de quelques minutes a permis d’expliquer les conditions de travail dans les filatures. La présentation a été clôturée par un chant de travail, puis des chansons de fête.

Musée Albert André Bagnols-sur-Cèze Lycée Albert Einstein Bagnols-sur-Cèze-(RE)GARDER-

(RE)GARDER est le fruit de la résidence de l’artiste Sylvain Fraysse, soutenue par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Drac Occitanie, qui s'est déroulée au mois de février au Lycée Albert- Einstein de Bagnols-sur-Cèze. L'artiste a proposé aux élèves de réaliser le commissariat de cette exposition en sélectionnant des d'oeuvres du Musée régional d’art contemporain à Sérignan et en les mettant en regard avec des tableaux du parcours permanent du musée Albert-André à Bagnols-sur-Cèze. Les lycéens, qui ont effectué la sélection d’oeuvres contemporaines dans les collections du Mrac, sont devenus médiateurs. Ils ont présenté au public de la Nuit européenne des musées leur démarche, leur regard sur les oeuvres et le musée et expliquent les rapprochements entre les oeuvres modernes et contemporaines.

    

HERAULT

Musée Fabre Montpellier "Passeurs de cultures"-Lycée Notre Dame de La Merci Montpellier-Collège Louise Michel Ganges-Ecole Marie Soboul Nîmes-Ecole élémentaire Auguste Comte Castenau-le-Lez-Ecole élémentaire Docteur Calmette Montpellier-Ecole élémentaire publique de La Vacquières-Ecole élémentaire Joseph Delteil Montpellier-CE1-CM1-CM2-4ème-Terminale L- 112 élèves

Les élèves ont présenté leurs projets respectifs au musée Fabre :

  • Le Lycée Notre Dame de la Merci de Montpellier (projet accompagné par l'ENSAM) a présenté un projet de contextualisation des oeuvres dans leur environnement historique : restitution sous forme de 4 maquettes architecturales et une vidéo
  • Le collège Louise Michel de Ganges (projet accompagné par l'artiste plasticien Stéphane Carbonne) a présenté une performance artistique mais aussi des productions plastiques.
  • L'école Marie Soboul de Nîmes (projet accompagné par l'artiste plasticienne Valérie Crausaz) a présenté des productions plastiques et littéraires.
  • L'école Auguste Comte de Castelnau-le-Lez a présenté son projet d’élèves/médiateurs avec une visite guidée et avec la diffusion dans l’école et auprès des familles du "petit journal" et auprès des familles.
  • L'école du Dr Calmette, Montpellier (projet accompagné par une étudiante en maîtrise de "Français, Langue étrangère") a présenté son projet de transmission de connaissance "expo art" et de traduction (collaboration Parent/enfant)
  • L'école élémentaire publique de La Vacquières, a présenté une étude documentaire et scientifique (expérimentation physique) sur les attributs de L'Eté et L'Hiver, de Jean-Antoine Houdon.

      

Musée Paul Valéry Sète « De la peinture à l’écriture »- Collège Jean Jaurès Mèze- 4ème – 28 élèves

Les élèves du collège ont présenté leurs textes créés en lien avec le tableau choisi, ainsi que les productions plastiques au musée Paul Valéry.

    

Musée Agathois Jules Baudou "Voyage à bord de la Sylvie"-Ecole élémentaire Jules Verne Agde – CP – 22 élèves

Les élèves de CP ont présenté une histoire mise en scène sur un parcours de visite dans le musée Jules Baudou.

  

Musée de la cloche et de la sonnaille Hérépian "Les Sonnailles: outils de Passions"-Ecole primaire Hérépian-CP-CE1- 25 élèves

Les élèves de la classe CP/CE1 de l'Ecole d'Hérépian ont présenté un reportage photographique de leur travail et ils ont été les guides pour une Nuit au Musée ! Sensibilisation au handicap : les élèves ont accueilli le public en langues des signes.

Musée de l’Ephèbe Agde

Les élèves de lycée ont présenté leurs projets dans le musée de l’Ephèbe : une pièce de théâtre écrite par les élèves, racontant la découverte de l'Ephèbe et l'ouverture du musée ; un film sur Alexandre dans le présent : Alexandre Le Grand revient dans le présent avec Ptolémée pour comprendre son destin ; un jeu sur l’Ephèbe : jeu dans lequel on contrôle un archéologue à la recherche de l'Ephèbe ; -un reportage sur le retour de l'Ephèbe au musée d'Agde ; une maquette du pont de l'Hérault, sous lequel l'Ephèbe a été découvert ; une pièce de théâtre écrite par les élèves, racontant la découverte de l'Ephèbe et l'ouverture du musée ; la chanson sur l’Ephèbe : un rap en musique sur Alexandre le Grand (l'Ephèbe ).

Musée du Biterrois École privée Notre Dame-Saint Pierre Béziers-Ecole primaire privée Sainte Madeleine Béziers-Classe de CE2 et CM1

Les élèves de CE2 et de CM1 ont présenté une vidéo humoristique et des productions plastiques, sur le mythe de Bacchus et la découverte de la sculpture, dans l’espace muséal.

PYRENEES ORIENTALES

Musée d'Art Moderne Céret « Travail plastique et numérique autour du portrait et de l'identité »-Section d'enseignement professionnel du Lycée Déodat de Séverac Céret-Ecole élémentaire Pablo Picasso Céret-Ecole maternelle Vertefeuille Perpignan-Petite Section - Moyenne Section - CP - CE1 – 112 élèves

Les élèves ont présenté leurs projets au musée de Céret : photographies et vidéos, production théâtrale, création d'une bande audiovisuelle autour du Barelone du début du XXème siècle, travail plastique sur le volume, productions plastiques sur le thème « La couleur est un vecteur de sentiment », composition sonore contemporaine d'après l'oeuvre et la période bleue de Picasso et distribution de la fiche de médiation pour le public adulte, élaborée par les élèves.

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie