Mémoire et citoyenneté

Partager cet article

Des élèves de du collège Georges Brassens de Narbonne (11) sur les pas de la famille Hallaunbrenner
Actualités Mémoire et Citoyenneté  - 22/07/2019

Un projet interdisciplinaire intitulé: "Sur les pas de la famille Hallaunbrenner - Répressions et déportations 1939-1945"  qui s'est  concrétisé par une visite du camp - mémorial de Rivesaltes ainsi que par un séjour scolaire de 3 jours à Lyon et Izieu.
Cette année, le projet Histoire-Mémoire a amené des élèves de 3ème REP de ce collège à étudier la seconde guerre mondiale et les persécutions antisémites à travers le destin d’une famille juive en France pendant la seconde guerre mondiale et à travers la visite de différents lieux d’Histoire et de Mémoire, lieux dans lesquels la famille a subi les persécutions de l'Etat français et des nazis.
 


L'étude des persécutions antisémites en Europe et plus particulièrement en France, s'est effectuée à partir de l'étude du parcours d'une famille juive durant la période 1935-1945 (la famille Halaunbrenner). La famille Halaunbrenner, famille juive polonaise, émigrée en France avant la guerre, va subir les persécutions antisémites en France pendant l'occupation. Les élèves ont étudié l'odyssée tragique de cette famille à travers le témoignage d'un des trois survivants de cette période, adolescent à l époque : Alexandre Halaunbrenner. Ce témoignage a été proposé aux élèves sous forme d extraits des transcriptions écrites de l'entretien d'Alexandre réalisé par l'historien Pierre-Jérôme Biscarat en 2002 à la maison d'Izieu. Accompagné de documents historiques, il a été le « fil conducteur » de la construction des connaissances concernant les persécutions antisémites en France de 1940 à 1944 et plus généralement de la seconde guerre mondiale en France et du génocide en Europe.

En effet, l'histoire de cette famille permet d aborder un nombre important de thémes : les persécutions antisémites en France, le régime de Vichy et sa collaboration au génocide (statut des juifs, persécutions, camp d internement, rafles déportations..), les oeuvres de secours et les réseaux de sauvetage des enfants, le génocide, le camp d Auschwitz. Le témoignage d Alexandre Halaunbrenner permet aussi d aborder le théme de la Résistance et la répression nazie à Lyon (évocation notamment des époux Aubrac, de Klaus Barbie...).

Chaque extrait a servi de déclencheur d'activités sur différents documents historiques (validation historique).

Par exemple, lorsque Alexandre Halaunbrenner évoque les conditions de vie des Juifs dans le quartier du Marais pendant l'occupation, les élèves travaillent sur le statut des Juifs et les lois anti-juives.

Un travail a été également mené sur l'aprés-guerre et l'action des Klarsfeld ainsi que sur le « procès Barbie ».

Une explication sur l'antisémitisme au cours des siécles a été effectuée ainsi qu'un rapprochement avec l'actualité : actes antisémites de février 2019. (Voir journal).

Le projet s'est poursuivi par la découverte et l'étude de différents lieux de mémoire , les principaux lieux dans lesquels est passée la famille Halaunbrenner:

- Le « camp mémorial » de Rivesaltes : camp où a été internée toute la famille (Les élèves des 6 classes de 3ème du collège font cette visite chaque année)

- CHRD de Lyon (ancien siège de la Gestapo dans lequel ont été torturés le père et le frère ainé)

- Maison-Mémorial des enfants exterminés d'Izieu (maison d'enfants qui a accueilli 2 des filles de la famille) (La Rencontre avec A. Halaunbrenner prévue le 13 mars à Izieu n a pas pu avoir lieu car Mr Halaunbrenner était souffrant) - participation à l Atelier « Art et Shoah ».

- Visite de la prison du fort Montluc  (lieu d’enfermement du père, du frère ainé, et deux fillettes raflées à Izieu).

Autres visites
- Les lieux de terreur et de répression dans Lyon (hôtel terminus - Place Bellecourt..)
- La vie sous l’occupation à Lyon (visite contée et chantée).
- Mémorial Jean Moulin de Caluire. 

Travaux de restitution.  

- Réalisation de la biographie de la famille à partir du dossier pédagogique (3 classes de 3ème  : 75 élèves)  (Support oral DNB). 
- Compte rendu visite et écrit réflexif sur Rivesaltes.
- Participation de 13 élèves (participant au voyage) au CNRD («déportations et répressions en Europe 1939 - 1945»)  :  Réalisation d’un film sur le parcours de la famille et sur les lieux de répression à partir leur biographie et des citations d’Alexandre Halaunbrenner.
 
Vidéo
 

L’objectif était de répondre à la problématique du concours en  racontant l’odyssée tragique de la famille tout en insistant sur les lieux de répression par lesquels sont passés la famille et visités par les élèves. (Support oral DNB)  (1er prix départemental travaux collectifs collège).  (Ce travail a été réalisé avant et après le voyage).
 
- Diffusion du film à  l’ensemble des 3èmes.
 
- Rédaction d’articles pour un journal scolaire sur la période et les personnages étudiés ainsi que sur les lieux visités et les actions entreprises. (Support oral DNB).

Bilan
 
Les chiffres de l’oral DNB dans le collège montrent que les élèves ont été intéressés par le projet  : 37 élèves sur 75 ont choisi pour le DNB  un oral concernant le projet (Rivesaltes -  CNRD - Biographie famille - Articles Journal) .
De plus, le thème et la perspective d’un séjour scolaire pour suivre le parcours de la famille, a amené une bonne partie d’entre-eux à se mobiliser de façon extrêmement forte pour récolter des fonds (vente de 5 000 euros de chocolat). 

 

Mr Martinez
Collège Georges Brassens Narbonne.
Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie