Ces élèves (qui) nous élèvent

Partager cet article

[Isabelle Thierry] Quand l'élève devient l'enseignant de son prof

Comment une seule rencontre vous change pour le restant de votre carrière.

Septembre 2017.

Pour la onzième promotion dont je suis la professeur principale, j'accueille mes nouveaux "loulous" de 3ème Prépa Pro. Comme chaque année, beaucoup d'entre eux pourront bénéficier de dispositifs ( PAP, PAI) supposés les aider à réussir cette année scolaire cruciale pour leur orientation.

Parmi eux, je vais découvrir Mathis... Et cette rencontre va changer la prof que je suis, je dirais même la personne que je suis. Très vite, la première réunion parents - professeurs me permet de rencontrer les parents de Mathis. La rencontre humaine est immédiate - se situant au-delà du cadre pédagogique et scolaire, des notes et autres obsessions de prof... Très simplement, il m'est décrit la situation de ce jeune homme. Une maladie orpheline, un mal invisible qui s'emploie à toucher tour à tour tout ce qui compose un être humain. Rien n'est épargné, aucun organe n'est à l'abri, aucun "système" ne sort indemne de la fréquentation de ce syndrome...
Je manque tomber de ma chaise ! Durant ces quelques jours de cours qui nous séparent de la rentrée, j'ai découvert un "gamin" souriant, investi, soucieux de bien faire, têtu dans sa volonté de réussir, un sportif de haut niveau qui s'éclate dans ses compétitions de triathlon...

Rien qui laisse deviner ce que Mathis endure, chaque jour, chaque nuit, tout le temps, tout ce qu'il doit mettre en place et supporter en terme de soins, de thérapies, de matériels spécifiques pour contrer l'évolution de la maladie, les troubles divers, les douleurs insupportables...
Jamais, je n'ai entendu Mathis se réfugier derrière ses soucis de santé pour s'absenter ou s'excuser de ne pas avoir fait un travail. À aucun moment, je ne l'ai vu décrocher, baisser les bras, malgré la fatigue, les crises (ah ! Le signal d'alarme d'une écriture de plus en plus difficile à déchiffrer pour savoir que c'est un moment de "moins bien").

Au contraire, toute cette année de troisième, j'ai eu le privilège de côtoyer un jeune homme qui ne "lâchait" rien, qui fournissait le travail et les efforts soutenus qui lui ont permis de réussir brillamment cette année, de décrocher le DNB avec mention Très Bien, de choisir la voie du Commerce et de continuer à briller durant ses années de Bac Pro.

Alors, oui, sans le savoir, Mathis a été mon enseignant. Il m'a rendue plus attentive à mes élèves et, surtout, il m'a donné une leçon de vie.

Quand j'ai un coup de mou, quand j'ai envie de baisser les bras, je me souviens de mon "petit Prince" de 2017-2018 (la même force fragile, la même volonté tenace que le héros de St-Ex) et je continue à avancer. Merci Mathis d'être ce que tu es.

Isabelle Thierry

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie