Éducation à la défense

Partager cet article

Trois appels à projets pédagogiques sont lancés par le ministère des armées
Actualités Éducation à la défense  - 10/06/2020

Dans le cadre du partenariat interministériel entre le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, le ministère des armées ainsi que le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) du ministère des armées propose 3 appels à projets pédagogiques pour l’année scolaire 2020-2021.

« Marie Curie, les sciences et la guerre »

L’appel à projets est adapté aux programmes d’histoire de CM2 et de 3ème (thème 1) qui traitent de la Première Guerre mondiale, mais aussi plus particulièrement à celui de 1ère de l’enseignement général et technologique (thème 4) qui intègre « Marie Curie dans la guerre » comme point de passage et d’ouverture.
Le thème renvoie également à l’implication des civils dans le conflit, et plus particulièrement au rôle joué par les femmes, ainsi qu’à certains aspects scientifiques et techniques de la guerre.
Le personnage Marie Curie peut donc être abordé sous l’angle de la mobilisation des civils au profit de l’effort de guerre, mais également sous le prisme des avancées scientifiques, celles-ci permettant en l’occurrence une meilleure prise en charge des blessés. Les conséquences à plus long terme de ces engagements et innovations peuvent aussi être étudiées.

Irène et Marie Curie à l’hôpital d’Hoogstade (Belgique) en 1915.

Appareils radiographiques installés dans un pavillon.  Musée Curie (collection ACJC)

« Les Résistances en Europe »

La proposition trouve toute sa place dans les programmes scolaires: les programmes d’Histoire de 3ème (thème 1) comme de Terminale (thème 1) de la voie générale et technologique mais aussi certaines entrées du programme de spécialité géopolitique de Terminale ou d’EMC permettent chacun d’aborder une ou plusieurs des dimensions précédemment évoquées.

Le sujet retenu, particulièrement riche, peut s’appuyer sur de nombreux supports et donner lieu à de nombreuses réalisations de nature variée. Il se prête particulièrement bien à des travaux pluridisciplinaires associant notamment les lettres et l’enseignement artistique mais aussi les langues étrangères.

Presse clandestine aux Pays-Bas. © Rijksinstitut Voor Oorlogsdocumentatie

« Paysages en guerre, paysages de guerre » (reconduite de l’appel à projets en cours)

Le thème des "paysages en guerre", permet d’étudier le moment où le conflit se déroule. Quels paysages sont le "théâtre" des guerres contemporaines ? Champs de bataille, plaines, côtes et plateaux, paysages fortifiés, contrées désertiques, maquis, villes, espaces entourés de barbelés, rizières, paysages montagnards, villes modernes. Objet de guerre, le paysage devient aussi sujet de guerre, obligeant les belligérants à utiliser leur environnement et ses contraintes, et à les intégrer dans la tactique et la stratégie militaire.

Cet appel à projets offre l'opportunité aux enseignants d'une véritable approche pluridisciplinaire : l'histoire, la géographie, la stratégie militaire, les sciences (SVT, physique, géologie, préoccupations environnementales), l’enseignement moral et civique, les langues étrangères, l’économie, la littérature, les arts peuvent être convoqués pour interroger les paysages en guerre et les paysages de guerre.





Les actions pédagogiques des écoles, collèges, lycées, en réponse à ces appels à projets pourront, sous réserve de leur qualité, l’avis académique étant sur ce point déterminant, recevoir un soutien financier de la DPMA après avis favorable de la commission interministérielle de coopération pédagogique (CICP) .

Cette commission interministérielle, qui associe des représentants du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, du ministère de l’agriculture et de l’alimentation ainsi que du ministère des armées, se réunira en octobre et décembre 2020, mars et juin 2021.

 Les plus beaux projets que nous recevrons pour la commission d’octobre 2020 pourront faire l’objet d’un film dans le cadre de l’action « Héritiers de mémoire » http://cheminsdememoire.gouv.fr/fr/operation-heritiers-de-memoire  et d’une participation à la cérémonie nationale interministérielle de remise de trophées qui a traditionnellement lieu la dernière quinzaine de mai au Panthéon.

Les projets remarquables que nous recevrons d’ici décembre 2020 pourront faire l’objet d’une mention spéciale dans le cadre d’ « Héritiers de mémoire » et d’une participation à la cérémonie nationale.

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie