ECRI'20

Partager cet article

[Pascal Biras] Voyage refuge vertige

un sonnet écrit pendant le confinement. Quand le plurilinguisme est un refuge enivrant...

Voyage refuge vertige...

Mes langues sont des portes ouvertes sur des mondes
où des sentiers de sons m’évadent de moi-même,
vers des sources, des puits de musique féconde,
l’exotisme est enfoui au fond de leurs phonèmes.

Mes langues sont des ports à l’abri des tempêtes.
J’y ai ancré mes barques et j’ai tâté des plages,
fétichiste assoiffé d’une infinie conquête,
je collecte et je crée des lexicoquillages.

Mes langues sont des ponts jetés sur l’inconnu.
De barbares sirènes y bavardent à mots nus,
cacophonique accent dont le souffle hypnotise.

Mes langues, je les bois, antidote égoïste
à l’angoisse larvée que s’allonge la liste...
à ce qui incarcère, et qui nous paralyse.

Pascal Biras

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie