Enseignement supérieur

Partager cet article

Les universités de la région académique Occitanie

La région Occitanie compte 8 universités, dont une Communauté d’universités et d’établissements (COMUE), ainsi qu’un Institut national universitaire. Dotées de nombreuses Unités de formation et de recherche qui couvrent différents domaines (droit, lettres, économie, sciences humaines, langues, santé, sciences santé, arts, informatique...) et d’Instituts (IUT, INSPE, IAE...) les universités d’Occitanie proposent une offre de formation riche et variée.

 

 

L’Université de Montpellier

 

Issue de la fusion en 2015 des universités Montpellier 1 et Montpellier 2, l’Université de Montpellier propose une offre de formation pluridisciplinaire, des sciences de l’ingénieur à la biologie et de la chimie à la science politique, l’agro-environnement, les sciences de l’entreprise, le droit ou encore l’économie.

Consultez le site internet de l’université de Montpellier 

 

Elle comprend :

  • 8 Unités de Formation et de Recherche : Droit et Sciences Politiques, Économie, Éducation, Médecine, Odontologie, Pharmacie, Sciences, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives.
  • 7 instituts :

Institut d’Administration des Entreprises (IAE) 

Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) 

l’Institut Montpellier Management (MOMA) 

l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education (INSPE) 

l’IUT de Béziers (métiers du multi-média-internet, techniques commerciales, réseaux et télécom, carrières sociales) 

l’IUT de Montpellier-Sète (chimie, informatique, génie biologique, mesures physiques, génie électrique et informatique industrielle, techniques de commercialisation, gestion des entreprises et administration) 

l’IUT de Nîmes (génie civil, génie mécanique et productique, sciences et génie des matériaux, gestion des entreprises et administrations, génie électrique et informatique industrielle)

 

 

 

L’Université Paul Valery - Montpellier 3

 

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Faculté des lettres, arts, langues et sciences humaines et sociales, fondée en 1289, est la troisième université créée en France, après celles de Paris et de Toulouse.

Consultez le site internet de l’université Paul Valery - Montpellier 3

 

Elle compte :

  • 6 Unités de Formation et de Recherche : Lettres, arts, philosophie, psychanalyse / Langues et cultures étrangères et régionales / Sciences humaines et sciences de l'environnement / Sciences sociales, des organisations et des institutions / Sciences du sujet et de la société / Éducation et sciences pour les LLASHS.
  • 1 Institut des technosciences de l'information et de la communication (ITIC)
    Cet institut regroupe trois départements de sciences humaines et sociales, complémentaires dans leurs activités de formation et de recherche : information et communication, information et documentation, sciences du langage.

 

 

 

L’Université de Nîmes

 

Son offre de formation pluridisciplinaire, s’étend de la licence (BAC+3) au doctorat (BAC + 8) dans les domaines suivants :

  • Droit, Economie, Gestion
  • Sciences
  • Lettres, Langues, Histoire
  • Arts, Design
  • Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Consultez le site internet de l’Unîmes 

 

 

 

L’Université de Perpignan Via Domitia

Consultez le site internet de l’université de Perpignan Via Domitia 

 

Forte d’une longue histoire de 670 ans, l’Université de Perpignan Via Domitia comprend :

  • 4 Unités de Formation et de Recherche : Lettres et Sciences Humaines / Sciences Juridiques et Economiques / Sciences Exactes et expérimentales / Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS).
  • 1 école interne d’ingénieurs : L’Ecole d’ingénieurs Energies Renouvelables (SUP’ENR) dédiée au génie énergétique et aux énergies renouvelables 
  • 3 instituts :
  1. L’IUT de Perpignan. Réparti sur trois sites : Perpignan (Génie Biologique, Gestion des Entreprises et des Administrations, Gestion Logistique et Transport, Génie Industriel et Maintenance), Narbonne (Carrières Juridiques, Génie Chimique – Génie des Procédés), Carcassonne (Statistique et Informatique Décisionnelle et Techniques de Commercialisation).
  2. L’Institut d'administration des entreprises (enseignements en économie, du management, de la gestion, de la finance, du droit, du marketing, des ressources humaines, du commerce international).
  3. L’Institut franco-catalan transfrontalier (composante de l'Université de Perpignan, il organise les enseignements des diplômes nationaux et des diplômes d'université relatifs aux études catalanes et aux questions transfrontalières).

 

 

L’Université de Montpellier, L’Université Paul-Valéry Montpellier 3, l’Université de Nîmes, l’Université de Perpignan Via Domitia et lʼEcole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier coordonnent leur offre de formation et leur stratégie de recherche et de transfert dans le cadre d'une convention de coordination territoriale

 

 

 

 

L’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

L’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (COMUE) rassemble 31 établissements d’enseignement supérieur et de recherche de l’académie de Toulouse : 4 universités, 1 institut national universitaire, 18 écoles d’ingénieurs ou écoles spécialisées, 1 centre hospitalier universitaire et 7 organismes de recherche.

Consultez le site internet de l’université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Aux côtés de ses membres, son ambition est d’œuvrer au rayonnement du site universitaire dans son ensemble afin d’inscrire celui-ci au meilleur niveau international aux plans académique et scientifique et en favorisant les conditions d’accueil et de vie des étudiants ou chercheurs français et étrangers qui y sont rattachés.

L'Université Fédérale focalise ses compétences sur des missions transversales couvrant tous les domaines de la vie universitaire : formation, relations internationales, recherche et doctorat, valorisation, vie étudiante, développement durable, coopération documentaire, diffusion de la culture des sciences et des techniques, informatique et immobilier.

Parmi ces atouts elle propose une cartographie de l'offre de formation permettant d'accéder immédiatement à toutes les formations dispensées par les établissements d'enseignement supérieur de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (+ de 1000 formations). Chaque formation y est géolocalisée et décrite en détail. 

 

 

 

L’Université de Toulouse 1 Capitole (UT1)

 

Créée en 1970, l’Université Toulouse 1 Capitole (UT1), est une université de droit, économie et gestion implantée à Toulouse, Montauban et Rodez.

Consultez le site internet de l’Université de Toulouse 1 Capitole (UT1) 

 

Elle est composée de :

  • 3 Unités de Formation et de Recherche ou facultés : Administration et communication / Droit et science politique / Informatique.
  • 2 écoles et 1 institut :
  1. L’École d’économie de Toulouse (TSE)
  2. L’École de management Toulouse School of Management (ancien Institut d’administration des entreprises-IAE) 
  3. L’IUT de Rodez (Gestion des entreprises et des administrations [GEA], informatique, qualité, logistique industrielle et organisation [QLIO], information communication, carrières juridiques.) 
  • 5 départements :
  1. Activités physiques et sportives (DAPS)
  2. Mathématiques
  3. Langues et civilisations (DLC)
  4. Institut d'Études Judiciaires
  5. Ecole Européenne de Droit
  • Un centre de ressources en langues (CRL)

 

 

 

L’Université Toulouse 2 - Jean Jaures (UT2)

 

L’Université Toulouse - Jean Jaurès, université d’arts, lettres et langues et sciences humaines et sociales, est membre fondateur de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées. Y sont également enseignées les mathématiques, l’informatique...

Consultez le site internet de l’université Toulouse 2 - Jean Jaures 

 

Elle est composée de :

  • 5 Unités de Formation et de Recherche : Histoire, arts et archéologie / Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) / Lettres, philosophie, musique, arts du spectacle et communication / Psychologie / Sciences, espaces, sociétés (SES).
  • 6 instituts :
  1. l’Institut de formation des musiciens intervenant à l’école (IFMI)
  2. l’Institut pluridisciplinaire pour les études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) 
  3. l’Institut régional du travail de Midi-Pyrénées (IRT) 
  4. l’Institut supérieur du tourisme, de l’hôtellerie et de l’alimentation (ISTHIA) 
  5. l’IUT de Blagnac (carrières sociales, génie industriel et maintenance, informatique, réseaux & télécommunications)
  6. l’IUT de Figeac dispense des formations en génie productique et mécanique, carrières sociales et techniques de commercialisation 
  • Une implantation sur le territoire renforcée par :

- le centre universitaire Maurice-Faure sur le campus de Cahors (antennes de l'UFR Histoire, arts et archéologie avec le pôle patrimoine et de l'INSPE),

- l'Institut supérieur couleur, image, design (Iscid) implanté sur le campus de Montauban,

- le centre universitaire de l'Ariège Robert Naudi du campus de Foix (antennes de l'Isthia, de l'INSPE et du département géographie, aménagement, environnement).

 

 

 

L’Université Toulouse 3 - Paul Sabatier (UT3)

L’université Toulouse III – Paul Sabatier trouve ses origines au 13e siècle et nait officiellement en 1969 de la fusion des facultés de médecine, de pharmacie et des sciences. Son nom rend hommage à Paul Sabatier, Prix Nobel de chimie en 1912, Paul Sabatier a été doyen de la faculté des sciences de Toulouse et membre de l’Académie des sciences.

Consultez le site internet de l’université Toulouse 3 - Paul Sabatier 

 

Elle comprend :

  • 6 Unités de Formation et de Recherche ou facultés : Faculté de médecine Purpan / Faculté de médecine Rangueil / Faculté de chirurgie dentaire / Faculté des sciences pharmaceutiques / Faculté des sciences et ingénierie / Faculté des sciences du sport et du mouvement humain (F2SMH).
  • 2 IUT :

L’IUT Paul Sabatier présent sur les sites de Toulouse, Albi, Auch et Castres (génie civil construction durable, génie chimique génie des procédés, génie biologique, génie électrique et informatique industrielle, génie mécanique et productique, chimie, gestion des entreprises et des administrations, information-communication, informatique, mesures physiques, techniques de commercialisation, métiers du multimédia et de l'internet)

L’IUT Tarbes (génie civil - construction durable, techniques de commercialisation, gestion des entreprises et des administrations, génie mécanique et productique, métiers du multimédia et de l’internet et génie électrique et informatique industrielle).

  • L’Observatoire Midi-Pyrénées. Localisé sur les sites de Toulouse, Tarbes, Pic du midi et de Lannemezan, il est une composante de l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier ayant également pour tutelles le CNRS, le CNES, l’IRD et Météo-France. Il fédère 7 laboratoires des sciences de l’univers, de la planète et de l’environnement de l’université autour des missions de recherche, d’observation, d’enseignement, de diffusion de la culture scientifique et de coopération internationale communes aux OSU. Il constitue le noyau du Pôle « Univers, Planète, Espace, Environnement » de l’université.

 

 

 

L’Institut national universitaire Jean-François Champollion (INU Champollion)

 

L’Institut national universitaire Jean-François Champollion est implanté à Albi, Rodez et Castres.

NB : L’INU Champollion est un Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP) constitué sous la forme d'un institut extérieur aux universités. Il est membre de Toulouse Tech (pôle de formation en ingénierie de l’UFTMiP).

 

Établissement pluridisciplinaire, l'INU Champollion délivre plus d'une trentaine de diplômes répartis dans 6 domaines d'étude :

  • Arts, lettres et langues
  • Droit, économie, gestion
  • Sciences et technologie
  • Sciences humaines et sociales
  • Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)
  • Informatique pour la sante (école d’ingénieurs Isis : Informatique et systèmes d’information pour la santé)

Consultez le site internet de l’INU Champollion 

 

 

 

 

Implantation de Sorbonne Université au sein de l’Observatoire Océanographique de Banyuls

 

L'Observatoire Océanologique organise et dispense des cours dans le cadre du Master Sciences et Technologies de Sorbonne Université dans les domaines de l’océanographie et de la biologie marine. Une partie de l'offre d’enseignement délivrée à l'OOB est aussi destinée aux étudiants de la Licence Science de la Vie de Sorbonne Université à travers l'UE 2V465 ECOBIOM (Écologie et Biologie des Organismes Marins).

Consulter le site de l’Observatoire Océanographique de Banyuls

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie