Région académique Occitanie (RAO)

Partager cet article

Le plan de relance dans la Région académique Occitanie

Le Plan de relance vise à contrer la crise économique engendrée par la Covid-19 et à créer de nouveaux emplois. Il comporte 3 volets : l'écologie, la compétitivité et la cohésion. Une très grande attention est apportée à la jeunesse. Ce plan comprend ainsi différentes mesures destinées à améliorer leurs conditions de vie et d’études et de susciter de nouvelles opportunités à celles et ceux qui souhaitent se reconvertir, développer ou acquérir de nouvelles compétences. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation est un acteur majeur et un bénéficiaire important du plan de relance. De très nombreuses actions et opérations sont ainsi engagées au bénéfice des étudiants et personnels des établissements et écoles de la région académique Occitanie.

 

 


Favoriser la poursuite d’études, la formation et l’insertion professionnelle

 

Développer les cordées de la réussite

Les cordées de la réussite visent à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence.
Les cordées de la réussite sont destinées en priorité aux élèves qui ne bénéficient pas des réseaux culturels et sociaux susceptibles de soutenir leurs ambitions scolaires et professionnelles. Il s’agit en priorité des élèves scolarisés en éducation prioritaire (collèges REP et REP+) ou résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV), aux collégiens et lycéens résidant en zone rurale et/ou isolée et aux lycéens des filières technologiques et professionnelles.

Elles ont pour objectifs de lutter contre l'autocensure, susciter l'ambition scolaire des élèves par un accompagnement de la classe de 4e au lycée et jusqu'à l'enseignement supérieur.
Cet accompagnement continu et progressif, en amont des choix d'orientation, est à même de donner à chacun les moyens de sa réussite dans la construction de son parcours, que ce soit vers la poursuite d'études ou l'insertion professionnelle.

Les cordées consistent ainsi en un partenariat entre un établissement d’enseignement supérieur (université, grandes écoles...) et des établissements scolaires. Il se traduit par un ensemble d'actions d'accompagnement mises en œuvre dans le collège ou le lycée en faveur des élèves volontaires : intervention de personnels ou d’étudiants tuteurs, visites et découvertes de lieux et secteurs professionnels, présentation des possibilités de poursuite d’études etc.

Le plan de relance soutien fortement les cordées de la réussite dans l’objectif de doubler le nombre d’élèves accompagnés. Grâce à cela 5 cordées de la réussite supplémentaires ont été créés dans la région académique Occitanie à la rentrée 2020. 24 cordées de la réussite sont ainsi actuellement développées dans la région académique et bénéficient à près de 7 900 élèves.

 

Exemple de la cordées DISPO de Sciences Po Toulouse

Depuis 2006, Sciences Po Toulouse développe un programme d’égalité des chances : DISPO. Il a pour mission de révéler et d’accompagner les ambitions des élèves vers les études supérieures longues. Un défi quotidien qui vise à briser les représentations. Il s’adresse à des élèves en situation de défaveur, que ce soit pour des raisons économiques, sociales, familiales, culturelles, de handicaps, de sexe ou encore territoriales qui contribuent à produire des conditions d’inégalités des chances préjudiciables à la réussite scolaire et universitaire.
La présentation de Sciences Po Toulouse de son programme Dispo est une illustration d’actions que peut notamment offrir une Cordée de la réussite à un élève

 

Création de places dans l’enseignement supérieur

Afin de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes et accueillir les nouveaux bacheliers, 30 000 places supplémentaires seront créées dans les établissements d’enseignement supérieur sur les années universitaires 2020-2021 et 2021-2022.
Dans la région académique Occitanie ce sont près de 1500 places supplémentaires qui ont été créées à la rentrée 2020 en Licence, IFSI, DUT ou encore BTS.

 

Trouver un stage

Le Site 1jeune1solution permet aux étudiants de trouver un stage.

 

 

Favoriser l’insertion professionnelle

De nombreuses mesures sont également proposées pour favoriser l’insertion professionnelle : Aide à l’embauche en apprentissage, en contrat de professionnalisation, accompagnement...

 

Retrouvez l’ensemble de ces mesures et des possibilités offertes par le plan de relance sur le site dédié au plan de relance

Le plan de relance a permis de développer des modules de transition école-travail qui offrent un complément de spécialisation ou de de formation nécessaire à la préparation à l'entrée sur le marché du travail dans des secteurs professionnels répondant aux besoins des territoires après un CAP, un bac pro ou encore un BTS.

Module transition école travail voilerie
du lycée Rosa Luxemburg de Canet-en-Roussillon

 

Le contenu de la formation est partagé avec une entreprise, un groupe d’entreprises ou un syndicat professionnel. Les stages en entreprises constituent une des modalités de formation dans le cadre de la pédagogie de l’alternance. Le modèle théorique repose sur 12 semaines de cours (160 heures et 60 heures de coordination et suivi) dont 4 semaines en entreprise (immersion et pratique du geste professionnel).
Elles permettent ainsi à des jeunes diplômés :

  • d’avoir un accompagnement au 1er emploi
  • de développer des compétences connexes à leur formation
  • d’approfondir les connaissances des métiers


Par ailleurs, pour satisfaire des besoins de réorientation, de spécialisation ou de compléments de formation nécessaires à la préparation à l'entrée sur le marché du travail dans des secteurs professionnels répondant aux besoins des territoires, 6 000 places de formation de type Formations Complémentaires d’Initiative Locale (FCIL) ou CAP en 1 an seront créées grâce au Plan de relance.
Trouver les informations sur les FCIL sur le site de l’Onisep.

 

 
 

Retrouvez toutes les opportunités du plan de relance et les actions 1jeune1solution sur le site dédié :

Trouver une formation, un stage, un accompagnement, postuler à un job, participer à un événement, rendez-vous sur le site Internet :

Site 1jeune1solution
Ce site s’adresse aux jeunes et aux employeurs.

 

Un numéro gratuit dédié aux 16-18 ans qui ne sont ni en études, ni en formation, ni en emploi

Jeunes et parents de la région Occitanie : vous pouvez joindre le 0 800 122 500

 

 

 

Développer l’hybridation des formations

Lancé en juin par le ministère avec le soutien du Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), l’appel à projets “hybridation des formations d’enseignement supérieur” vise à accompagner les établissements afin de permettre aux étudiants de poursuivre leurs études, indépendamment de l’évolution de la situation sanitaire.
La mobilisation de l’État a permis de dégager très rapidement des fonds exceptionnels pour renforcer, dès cette rentrée, l’offre d’hybridation sur des cursus complets et diplômants, prioritairement au niveau licence.


Parmi les 34 projets ainsi soutenus et financés par l’État, figurent 4 projets de la région académique :

  • Un projet lauréat parmi les 15 retenus pour renforcer l’offre de ressources pédagogiques disponibles, spécialement en premier cycle post-bac. Il s’agit du projet « Plateforme de la Fédération Gay-Lussac » porté par Toulouse INP-ENSIACET pour le compte de la Fondation Gay Lussac qui bénéficiera d’un financement de 981 000 €.
  • 3 projets de qualité parmi les 19 sélectionnés qui bénéficient d’un fonds d’amorçage d’un montant d’1 million d’euros pour lancer dans les meilleurs délais la création de nouvelles ressources. Il s’agit du projet « « AgilHybrid » porté par l’Université de Montpellier, « PROMETHEE » porté par l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD), « THE CAMPUS » porté par l’Université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées.

 

Zoom sur : les Etats généraux du numérique : l’implication de l’enseignement supérieur de la région académique Occitanie

Pour tirer tous les enseignements de la crise sanitaire, valoriser les réussites et renforcer la stratégie numérique éducative, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports, a organisé, à la rentrée, les États généraux du numérique pour l’éducation. Sophie Béjean, rectrice de la région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, chancelière des universités a souhaité étendre la consultation des EGNT à l’enseignement supérieur. Rassemblant les acteurs de l’enseignement supérieur issus de l’ensemble de la région académique, ces Etats généraux du numérique dans le sup’ ont permis de développer trois thématiques essentielles :

  • Le numérique au service de l’égalité des chances
  •  Numérique et réussite étudiante
  • Le numérique dans la stratégie de l’établissement

Retrouvez l’intégralité de ces échanges sur le site dédié aux états généraux du numérique.

 

 

 

Agir pour l’amélioration des conditions de vie et d’études : rénovation des bâtiments de l'enseignement supérieur et de la recherche

 

Rénovation du patrimoine bâti historique et culturel


Le plan « France Relance » en Occitanie comprend une enveloppe exceptionnelle pour relancer la commande publique locale. Via la dotation de soutien à l'investissement local, "DSIL", ce plan s’élève à 90 millions d’euros en Occitanie, sur 1 milliard d’euros au niveau national.
Ce volet permet de soutenir immédiatement la commande publique dans des projets au service de la transition écologique, de la résilience sanitaire et de la rénovation du patrimoine bâti historique et culturel.

Sur proposition de Sophie Béjean, rectrice de la région académique Occitanie, en lien avec Khaled Bouabdallah, recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, a également retenu 13 projets permettant une transformation à long terme des territoires et une amélioration rapide des conditions de vie, d’études supérieures ou de travail dans les bâtiments concernés.

Sur les 90 millions d’euros de dotation exceptionnelle en Occitanie, plus de 12 millions d’euros ont été alloués à ces 13 projets (avec des financements allant de 200 000 à 3 millions d’euros).

Retrouvez la liste des projets dans le communiqué de presse du 19 novembre.


 
 

Zoom sur : Une nouvelle résidence universitaire en centre-ville de Toulouse financée par le plan de relance

Dans le cadre de cette enveloppe exceptionnelle du plan de relance, le projet « Résidence pour la réussite Duportal F » a obtenu un financement d’un million d’euros pour la création de 161 logements universitaires et d’un espace de co-working dédié à la réussite des étudiants. Grâce à la réhabilitation du bâtiment F de la cité administrative Duportal située à proximité de l’Université Toulouse 1 Capitole, le Crous de Toulouse-Occitanie étoffe son offre de logement social dans le centre-ville.

 

 

 

La rénovation énergétique des bâtiments universitaires et de recherche

Deux appels à projets pour la rénovation énergétique des bâtiments publics ont été lancés moins d'une semaine après le la présentation de France Relance, afin de répondre à l'impératif de relance économique dans les territoires et de réduire au plus tôt l'empreinte écologique des bâtiments de l'Etat.
Le premier appel à projets est relatif aux bâtiments des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche et au réseau des œuvres universitaires sociales ; le deuxième concerne les autres bâtiments publics de l'Etat. Les projets lauréats ont été connus fin décembre 2020.

496 projets ont été retenus dans la Région Occitanie pour plus de 268 millions d’euros (4 214 projets pour 2,7milliards d’euros financés par le plan de relance au niveau national).

Une grande priorité a été accordée à la Jeunesse. Ainsi, 139 de ces projets concernent la rénovation des bâtiments de l'enseignement supérieur et de la recherche (pour plus de 135 millions d’euros). Ce montant atteint plus de 173,6 millions d'euros pour l'ensemble des opérateurs Enseignement Supérieur Recherche Innovation de la région.


Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie