Conditions d'accueil du public

Les  services du rectorat de l'académie de Montpellier et ceux des DSDEN de l'Aude, du Gard, de l'Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales sont ouverts.
Afin de nous permettre d'assurer votre accueil dans les meilleures conditions, vous êtes invité à prendre rendez-vous auprès du service concerné.

Contacter un service.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Les Équipements Individuels Mobiles

Partager cet article

Expérimentation de tablettes numériques au collège de Pont Saint Esprit

tablettes en classe

Une expérimentation "tablettes numériques" est actuellement mise en oeuvre au collège de Pont Saint Esprit dans le Gard. Le porteur de projet est Nicolas Bertos professeur d'histoire-géographie.

Cette expérimentation a pu se mettre en place grâce au financement du Conseil Général du Gard qui a permis un équipement de 30 tablettes. Ces tablettes sont munies de stylets, outil de précision très efficace pour la capture d'écran ou la réalisation de cartes par exemple.

L'utilisation de la tablette en classe permet de diversifier les stratégies pédagogiques : elle peut ainsi servir pour afficher des documents ou en tant que support pour les réponses aux questions posées durant la séance.

L'étude de documents iconographiques devient une expérience qui implique davantage l'élève : celui-ci a par exemple la possibilité de zoomer. Le côté tactile de la tablette renforce l'empathie envers le document étudié : l'élève "touche" le tableau, écrit dessus (alors que c'est interdit dans un musée), s'intéresse à ses détails ainsi qu'à la matière qui le compose. Les élèves peuvent plus facilement comparer des documents en très grand nombre pour voir leur évolution ou leurs différences. De même, ils peuvent les annoter ou les augmenter (en rajoutant par exemple un commentaire audio à une carte en géographie).

La réalisation de cartes, souvent fastidieuse avec une photocopie, est très efficace sur la tablette: au lieu de gommer, voire de recommencer son travail, l'élève peut facilement revenir en arrière, changer les codes de couleurs etc. A l'aide d'applications spécifiques, les élèves peuvent créer des documents originaux. Les applications de la banque mondiale, de l'ONU, de l'OMC ou d'Eurostat permettent ainsi la création de cartes interactives et évolutives. Avec les applications de retouche photo les élèves peuvent réaliser une image au format animé Gif qui montre une évolution (exemple en 5e: monde connu avant 1400 puis après les grandes découvertes).

Le statut de l'erreur est remis en cause. Il est facile de se corriger sur la tablette, il suffit d'appuyer sur le bouton retour (et non de raturer).

Avoir une tablette par élève permet une plus grande individualisation des pratiques. On peut ainsi proposer un parcours différencié aux élèves (par exemple: parcours facile/difficile, choix dans les études de cas pour plus d'empathie envers le sujet du cours).

A la fin d'un exercice les élèves peuvent transmettent leurs productions à leur enseignant (bouton partager de la tablette) qui peut vidéoprojetter ainsi plusieurs travaux. Cette mise en commun permet à la classe de trouver des points positifs et des points négatifs dans chacune des réalisations.

Certaines applications disposent d'une fonction qui permet d'enregistrer la réalisation de l'exercice du début à la fin. Les élèves peuvent donc ensuite expliquer et montrer à leurs camarades à l'aide d'une vidéo comment ils ont procédé pour réussir. Discuter de la pertinence des choix qui ont permis la réalisation d'un exercice peut être efficace dans le processus d'apprentissage.

Les élèves sont invités à prendre des photos ou des vidéos quand un croquis est réalisé au tableau. Cette vidéo peut ensuite être partagée sur l'ENT avec la classe pour que les élèves puissent s'en servir lors des révisions du cours. De la même manière, en classe certaines situations peuvent être "jouées" (exemple en histoire géographie: une cérémonie de l'hommage au Moyen-Age) et filmées.

La tablette est un outil aux nombreuses potentialités pédagogiques ce qui la rend très efficace pour l'éducation aux médias. En effet, en plus d'enrichir la sitographie des élèves (hyperliens pour aller sur internet), on peut l'utiliser pour sensibiliser les élèves aux enjeux actuels du web (infobésité, publication de productions, identité numérique, curation de données etc). Ces possibilités peuvent être très largement exploitées en géographie et en éducation civique.

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie