Conditions d'accueil du public

Les  services du rectorat de l'académie de Montpellier et ceux des DSDEN de l'Aude, du Gard, de l'Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales sont ouverts.
Afin de nous permettre d'assurer votre accueil dans les meilleures conditions, vous êtes invité à prendre rendez-vous auprès du service concerné.

Contacter un service.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Les concours liés à la mémoire et à la citoyenneté

Partager cet article
Contact
Centre Régional d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Castelnau-le-Lez

1, Place de la Liberté
34170 Castelnau-le-Lez

crhrd@cegetel.net
Tél. : 04 67 14 27 45

Laurent SASTRE, service éducatif

laurent.sastre@ac-montpellier.fr

Résister par les arts et la littérature de 1940 à 1945
Actualités Mémoire et Citoyenneté

Exposition temporaire au CRHRD  de Janvier 2016 à Juin 2016

Le Centre Régional d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Castelnau-le-Lez et le service éducatif organisent une exposition temporaire, dont le thème est "Résister par les arts et la littérature" de 1940 à 1945. Le but est d'accompagner les élèves et les professeurs préparant le Concours National de la Résistance et de la Déportation 2015-2016.

Des livres édités aux Editions de Minuit, écrits par des auteurs célèbres comme Louis Aragon, Elsa Triolet, François Mauriac, Jean Bruller (plus connu sous le nom de Vercors), mais aussi des poèmes composés par Paul Eluard, Robert Desnos, Max Jacob sont présentés, ainsi que des revues d'information diffusant des œuvres littéraires interdites par la censure allemande.

  

Page de couverture de La marche à l'étoile de Vercors,

roman édité clandestinement par les Editions de Minuit et paru en décembre 1943

  

Plusieurs chansons et dessins, dont des caricatures, soulignent l'usage de la dérision et de l'humour par les Français Libres et les Alliés anglo-saxons pour combattre la propagande des forces d'occupation et du régime de Vichy. Ces œuvres montrent la volonté de remonter le moral des Français, résignés face à la domination nazie, à part quelques exceptions, mais aussi la stratégie mise en place pour briser le moral des occupants et des collaborateurs. Cette exposition permet ainsi de faire connaissance avec des éléments de guerre psychologique employés par les opposants au nazisme.

   

 

Chansons extraites d'un recueil intitulé Chansons de la BBC,

parachuté au-dessus de la France entre mars et août 1944. Maurice von Moppès est l'auteur des illustrations et des paroles

 

Quelques dessinateurs font l'objet d'une attention particulière parce qu'ils ont réussi à faire des esquisses témoignant du quotidien des camps de concentration. En effet, au cours de leurs déportations, Léon Delarbre à Auschwitz, Henri Gayot au camp de Natzweiler-Struthof et Bernard Aldebert à Mauthausen, ont clandestinement dessiné et réussi à dissimuler leurs œuvres, faisant preuve d'un courage exemplaire, puisqu'il est rigoureusement interdit aux détenus de représenter la réalité des camps nazis. Aujourd'hui, ces dessins exposés offrent une vision saisissante de la brutalité qui a régné dans l'univers concentrationnaire né dans les premiers mois qui suivent l'arrivée au pouvoir d'Adolph Hitler en 1933. Ils nous invitent à ne pas oublier cette période de l'histoire où presque tout un peuple, réputé être l'un des plus civilisés, a plongé dans une barbarie abominable faisant subir toutes sortes de supplices aux résistants, aux opposants, aux juifs, aux tsiganes, aux homosexuels, etc.

 

Le Piquet, dessin de Henri Gayot, déporté N.N. au camp de Natzweiler-Struthof

 

Cette exposition, dont l'entrée est gratuite, permettra aux élèves et aux enseignants de découvrir des formes de résistances artistiques et littéraires méconnues et d'accomplir un travail de mémoire.

 

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie