"Notre école faisons la ensemble": les rencontres se multiplient dans l'académie.

Les réflexions sur l'école de demain, lancées dans les établissements continuent. Ce vendredi 16 décembre, le collège l'Alaric de Capendu dans l'Aude démarre l'aventure.

Déjà 400 établissements volontaires dans l'académie

Redha BENALI, principal du collège l'Alaric de Capendu, a décidé d'engager son établissement dans la démarche proposée par le CNR-éducation "Notre école faisons la ensemble".

Comme lui, 400 établissements sont déjà volontaires pour tenter l'expérience dans l'académie : rassembler les partenaires de la communauté éducative (professeurs, parents, élèves, tissu associatif et économique, élus) pour lancer une large réflexion sur l'école de demain. Le but de ce brainstorming géant est de mettre une intelligence collective de terrain au service de la réussite et du bien-être des élèves.

Fondée sur la confiance accordée aux acteurs locaux, la démarche se donne pour objectif de faire émerger innovations et dynamiques collectives nouvelles, propres à chaque situation de terrain.

Construction d'un projet fédérateur

En présence de Joël Laporte, DASEN de l'Aude, cette première journée de travail au collège l'Alaric s'est voulue transversale et collaborative, en lien avec le projet d'académie en cours et le projet d'établissement en construction.

Elle s'est appuyée sur l'évaluation des résultats de l'enquête locale de climat scolaire ELCS 2022. 

4 axes ont été retenus pour orienter les réflexions : 

  • les pratiques pédagogiques et parcours équitables au plus près des besoins
  • la vie de l’élève, son engagement et le bien-être de chacun
  • l'organisation favorisant le travail d’équipe, l’innovation et l’accomplissement des acteurs de l’Éducation
  • l'environnement favorisant la coopération, les partenariats et le rayonnement de l’établissement

Une deuxième journée de concertation, prévue mi-avril 2023, sera consacrée à la co-conception du projet pédagogique associé, pour une finalisation mi-mai 2023.

Rappelons que  le CNR de l'éducation bénéficie d'un fonds d'innovation national de 500 millions d'euros dont 150 millions dès 2023. Ces financements seront ventilés dans les rectorats qui devront les attribuer via une commission d'évaluation des projets proposés.

Mise à jour : décembre 2022