Lancement du plan d’actions égalité filles/garçons de la région académique Occitanie

Mardi 8 mars 2022, à l’occasion de la semaine de l’égalité, Sophie Béjean a dévoilé lors d'un "afterwork de l'égalité" son plan d’action "Egalité filles-garçons" dans l’orientation et le parcours des élèves.

Faire évoluer l'égalité entre les filles et les garçons : un défi pour le lycée du XXIème siècle 

Dans le cadre d'un groupe de travail lancé par Jean-Michel Blanquer, Sophie Béjean, rectrice de la région académique Occitanie présidente du groupe de travail égalité filles/garçons et orientation a remis un rapport au ministre le 9 juillet 2021. Ce rapport co-signé avec Claude Roiron, déléguée ministérielle à l’égalité filles-garçons, et Jean-Charles Ringard IGESR, proposait un diagnostic et un plan d’actions ambitieux. Le Ministre Jean-Michel Blanquer a retenu les propositions du rapport et les a annoncées en octobre 2021. 

Ce plan national d’action comporte plusieurs leviers afin d’avoir de réelles avancées  : 

  1. Pilotage volontariste du niveau national au niveau de l’établissement, en cohérence avec la politique interministérielle d’égalité femmes-hommes
  2. Communication claire en direction des jeunes
  3. Orientation proactive du lycée à l’enseignement supérieur, avec des mesures incitatives et concrètes 
  4. Pédagogie inclusive pour les filles et les garçons dans les programmes et dans la classe
  5. Formation initiale et continue des enseignants et des cadres aux valeurs de l’égalité 

Un plan d’action pour la région académique Occitanie 

Engagée en faveur de l'égalité filles garçons, la région académique Occitanie a souhaité adapter ce plan au niveau régional. Les objectifs du plan d’action ont été arrêtés en Comité de Région Académique par les deux recteurs d’après le rapport Béjean/Ringard/Roiron de juillet 2021 pour une convergence de la politique sur le territoire de la région académique.

Les objectifs

  • Déconstruire les stéréotypes de genre et former les personnels 
  • Donner un objectif clair : 30% de mixité dans les enseignements de spécialité (EDS) et les séries de la voie technologique 
  • Installer un label égalité dans les EPLE 
  • Mettre en place une charte d’accueil en lien avec les partenaires professionnels
  • Travailler sur la confiance en soi des filles en y associant les parents

Une mobilisation de l'ensemble des acteurs régionaux

Pour atteindre ces objectifs, la mobilisation de tous les acteurs est indispensable : DASEN, personnels de direction; les services de région académique : DRAIO, DRAFPICA, DRANE, DRAJES; les corps d’inspection seront également associés : IEN IO, IA IPR, IEN ET/EG ; professeurs et personnels d’établissements; les élèves et leurs familles...

 

Ce plan d’action a pour but d’intensifier les avancées sur le sujet et de permettre de réelles évolutions. Au moment où la France assure la présidence de l’Union européenne, ce plan d’actions peut être une opportunité pour démontrer les valeurs portées par l’École de la République française et inspirer d’une manière générale l’Europe.

Des mesures concrètes 

Pour répondre à la problématique plusieurs mesures ont été prises : 

L'orientation : 

  • Recenser de données genrées liées à l’orientation à l’échelle des établissements pour les accompagner dans les diagnostics de départ, les aider à suivre les indicateurs de mixité sur plusieurs années et établir un tableau de bord à l’échelle de région académique

  • Faciliter l’atteinte des objectifs de mixité

  • Engager un travail spécifique sur la valorisation de la voie technologique

  • Travailler avec la collectivité régionale et les partenaires économiques pour proposer un plan d’actions partagé, notamment en matière d’information sur les métiers et les formations

L'insertion professionnelle : 

  • Élaborer une charte d’accueil pour les filles dans les entreprises des secteurs industriels, scientifiques et numériques (même démarche pour les garçons dans les secteurs où ils sont peu nombreux)

  • Travailler sur l’accueil des publics en minorité de genre dans les formations professionnelles des lycées professionnels

  • Mettre en place du label égalité dans les EPLE avec tous les acteurs impliqués

Sensibiliser au numérique et favoriser l'orientation :

  • Faciliter l’accès des jeunes filles à des entreprises du numérique (ex : stage de 3e)
  • Assurer la promotion du concours zéro cliché avec le CLEMI et CANOPE, organisé en collaboration avec le magazine Causette, le site Les Nouvelles News, l’émission Les terriennes- TV5Monde et le Défenseur des Droits
  • Développer le partenariat avec les intrépides de la Tech et l’ensemble des associations engagées dans «Mixité et numérique» ainsi que les clusters professionnels de la filière et RhinOcc, Hub pour numérique inclusif
  • Veiller à la dimension égalité du projet Territoires Numériques Educatifs TNE 34
  • Renforcer la mise en ligne de ressources telles que « Les décodeuses du numérique »

L'action auprès de la jeunesse, engagement et sports :

  • Inscrire dans les plans de formations des personnels Jeunesse et Sport (DRAJES et SDJES) une formation inter- catégorielle des cadres, en lien avec les correspondants égalité des 2 rectorats
  • Définir un contenu de formation pour les encadrants SNU pour une bonne sensibilisation des jeunes accueillis (5300 en prévisionnel) en centres de cohésion en 2022
  • Sensibiliser les tuteurs, les associations et les collectivités agrées Service civique à l’égalité hommes/femmes
  • Renforcer la sensibilisation aux métiers faites par le CRIJ dans les établissements scolaires des 2 académies pour lutter contre les stéréotypes de genres • renforcer le dispositif de prévention des violences sexuelles dans le sport et l’animation
  • Donner priorité aux équipements sportifs de proximité favorisant la mixité des pratiques dans le cadres des crédits de l’agence nationale des sports
  • Proposer, dans le cadre de la conférence régionale du sport, une stratégie répondant aux enjeux de lutte contre les freins à la pratique féminine et l’inscrire dans le projet sportif territorial

 

Mise à jour : mars 2022