Remise des prix académiques du concours "Non au harcèlement"-Édition 2021

Sophie Béjean, rectrice de l'académie de Montpellier, a remis les prix du 8ème concours académique « Non au harcèlement » le mardi 8 juin 2021 au collège Irène Joliot Curie à Aigues-Mortes.

Ce prix organisé par le ministère de l'Education Nationale en partenariat avec la MAE, s'inscrit dans le cadre dans la politique de lutte contre le harcèlement et le cyberharcèlement mené par l’académie de Montpellier et mise en place dans chaque établissement autour de 4 objectifs: Agir- Sensibiliser- Accompagner- Former. L'académie de Montpellier poursuivant ainsi son engagement dans cette politique publique qui s'inscrit dans une démarche globale et systémique d'amélioration du climat scolaire.

Créé en 2013, le prix « Non au harcèlement ! » distingue les outils de sensibilisation contre le harcèlement travaillés et réalisés par les élèves et les personnels des établissements scolaires dans le cadre de projets pédagogiques. La participation à ce concours permet aux élèves de 8 à 18 ans d'être pleinement acteurs dans la lutte contre le harcèlement. Pour l'édition 2021, ce n’est pas moins de 22 établissements de l’académie qui se sont engagés dans le concours, dont certains de façon exceptionnelle avec 4 productions différentes pour un total de 32 productions au niveau académique.

Voici le palmarès des prix académiques pour cette édition 2021 du concours « Non au Harcèlement » :

  • Prix Cycle 3 Affiche: ALAE et ÉCOLE Yvonne Gisclard-Cau et ALAE – Carcassonne « Ni harcelés, ni harceleurs, ni passifs ! ». Les élèves inscrits à l’ALAE bénéficient plusieurs fois dans l’année de semaines thématiques sur les valeurs (solidarités, vivre ensemble et citoyenneté). Pendant la semaine de janvier 2021 le thème du harcèlement a été abordé à partir d’un Cluedo géant « le bruit court que dans l’école Tuttis Fructix Légumix serait victime de harcèlement ». Les élèves se sont inspirés de ce jeu pour réaliser une affiche afin de participer au concours NAH.
  • Prix Cycle 4 Affiche: Cité Scolaire Françoise Combes Montpellier « on veut sortir libres, pas courageuses » Elèves : élèves de 4ème. L’établissement développe chaque année un projet global de prévention santé et citoyenneté. La lutte contre les préjugés, le harcèlement et l’égalité entre les hommes et les femmes sont parmi les thèmes retenus.
  • Prix Lycée Affiche: Lycée français Paul ValéryMeknès « Harcelé-e tu peux en parler ». Elèves : élèves ambassadeurs de classes de seconde et première. Les élèves ambassadeurs sont formés à la thématique du harcèlement, ils interviennent auprès de leurs pairs dans des actions de sensibilisation grâce à leurs productions et la pratique du théâtre.
  • Prix Cycle 3 Vidéo: ÉCOLE Jules Ferry – Saint Pargoire « Allo le 3020 ». Elèves : de CE2 et CM1. Les élèves ont imaginé un dialogue entre un enfant et une écoutante de la plateforme nationale 3020.
  • Prix Cycle 4 Vidéo: Collège Irène Joliot Curie – Aigues-Mortes « Brisez les rouages ». Elèves de 4ème dont 2 élèves sentinelles. La production a reçu 2 prix académiques : le prix vidéo cycle 4 et le prix coup de cœur académique. Les élèves ont imaginé le scénario et rédigé 9 haïkus qui sont repris dans chaque scène. Cette production a été traduite en anglais, espagnol et allemand dans le cadre des cours de langues vivantes. Elle est sous-titrée à l’usage des personnes malentendantes.
  • Prix Vidéo Lycée : Lycée technologique et professionnel Sacré CœurBéziers « School harassment and cyberbullying ». Elèves de Première Système numérique. Une séquence d’anglais sur le harcèlement scolaire et le harcèlement en ligne « School Harassment and Cyberbullying » est à l’origine du projet. Les élèves ont souhaité participer au concours et réaliser cette vidéo. Cette action est le point de départ d’un projet global de prévention qui conduit à la formation d’élèves ambassadeurs et mobilise des actions pluridisciplinaires.
  • Prix Harcèlement Sexiste et Sexuel: Lycée Saint Pierre Saint Paul Langogne « Non c’est non ». Elèves de seconde
  • Prix Cyberharcèlement Affiche: Collège Albert Camus Perpignan « Le virtuel est bien réel ». Elèves : élèves ambassadeurs