Littératie

Olivier Dezzuter (1) propose ainsi d'étendre le domaine du savoir lire-écrire à plusieurs domaines :

  • à la durée de l'apprentissage, tout au long de la vie ;
  • aux objets d'apprentissage, à toutes les disciplines et aux autres langues ;
  • aux contextes et aux environnements d'apprentissage (la classe, la maison, le quartier, la ville...) ;
  • aux acteurs de l'apprentissage , au milieu scolaire et extrascolaire.

Cette manière d'envisager la maîtrise de la langue dans un continuum enveloppant différents contextes scolaires et quotidiens est désignée par le terme "littératie", qui se caractérise par l' « aptitude à comprendre et à utiliser l'information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité, en vue d'atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités » (OCDE, 2000), ou que Jaffré (2004) définit comme la « capacité à lire et à écrire dans des contextes divers », qui « s'avère un outil essentiel à l'épanouissement des individus, leur permettant ainsi de participer activement à la société démocratique » (Blain, 2015).
(1) Directeur du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture, Université de Sherbrooke, CANADA.