Actualités

Partager cet article

L'intérêt des Français pour l'information au plus bas depuis 1987.
Actualités du CLEMI

Le 33ème Baromètre La Croix de la confiance des Français dans les médias est paru.

L'intérêt des Français pour l'actualité en janvier 2020.L'institut de sondage Kantar a mené cette étude annuelle pour le compte du journal La Croix du 02 au 06 janvier 2020 auprès d'un échantillon représentatif de 1007 personnes majeures, en face-à-face à domicile. Il permet d'évaluer la confiance des Français dans les médias à l'issue de l'année 2019.

Si, au début de 2019, l'intérêt pour l'information avait connu un rebond après le début de la crise des Gilets jaunes, il s'est effondré à son plus bas niveau historique : 59% seulement des Français au début de 2020. Un jeune sur deux déclare s'y intéresser.

 

Une lassitude qui pose question, d'autant que la crédibilité de la radio, de la presse et de la télévision semble s'améliorer légèrement. La confiance dans Internet, elle, se dégrade. Pour 61% des moins de 35 ans, Internet reste le principal moyen d'accès à l'nformation, alors qu'ils ne sont que 26% à s'informer par la télévision qui reste le moyen privilégié de 56% des plus de 35 ans.

L'effet générationnel reste marqué.

La presse reste cependant un moyen consulté par 75% des personnes interrogées, même rarement.

On peut questionner la notion d'information par Internet : sa crédibilité est la plus faible, 23% des sondés estimant que les choses se sont passées comme il les relaie. La radio (50%), puis la presse écrite (46%) et enfin la télévision (40%) sont plus crédibles.

Cependant la distinction est faite en faveur de l'information émanant de sites d'information d'un média plutôt que lorsque les nouvelles sont publiées par un "ami" (34% / 17%). Sur 100 personnes intérrogées, 34% déclarent s'informer sur les sites et applications de titres de la presse écrite (25) ou de chaînes de télé ou radios (9). 7 déclarent utiliser des sites d'info uniquement sur Internet. 22 les réseaux sociaux.

 

La radio est le seul média pour lequel une majorité de sondés (50% contre 40%) considère qu'elle rend compte des faits comme ils se sont produits. Pour les 3 autres, les valeurs de la crédibilité sont inférieures à celles de la défiance.

 

L'indépendance des journalistes reste fortement remise en cause.

 

On notera qu'à la question de savoir qui devrait lutter contre les fake news, 5% mentionnent le rôle des enseignants.

 

Ces résultats témoignent à nouveau d'une insatisfaction des Français, qui se montrent très exigeants envers les journalistes. Confrontés à l'érosion de leur crédibilité, ceux-ci vont probablement continuer leur effort de plus grande proximité et d'explication de leurs méthodes de travail.
La question de la proximité semble être un facteur clé, 71% des sondés estimant leurs préoccupations peu prises en compte. Parmi ces déçus, 50% des jeunes, 53% des femmes, 54% des moins diplômés et 53% des ouvriers, commerçants et artisans, 48% des personnes engagées politiquement. 

 

La publication de cette étude génère chaque année de nombreuses réactions dans le monde médiatique.

 

 

Baromètre La Croix / Kantar 2020 de la confiance des Français dans les médias : Consulter

 

 

Partager cet article
  • Imprimer
  • Réduire / Agrandir

Cartographie des DSDEN de l'académie

Cartographie des DSDEN de l'académie